Raquel Silva

Née au Portugal et comédienne de formation, Raquel est assistante à la mise en scène depuis 20 ans. C’est en 1997, au Teatro Nacional de São João à Porto qu’elle rencontre le metteur en scène italien Giorgio Barberio Corsetti avec qui elle collabore toujours.
Leur activité commune concerne plusieurs aspects du spectacle: mise en scène et en piste, adaptation et écriture des textes pour la scène, interprétation et direction d’acteurs.
Leurs créations sont destinées au théâtre, à l’opéra ou au cirque.
Récemment:
Un Chapeau de paille d’Italie de Labiche à la Comédie Française, I was looking at the ceiling and then I saw the sky de John Adams au Théâtre Musical du Chatelet et Le Prince de Hombourg de Kleist pour l’ouverture du Festival d’Avignon 2014.
Depuis 2009 Raquel fait ses propres mises en scène:
Legge e Ordine une coproduction entre la cie Fattore K et le Teatro India à Rome; en 2010 Homens Perfeitos d’après les actes uniques de Tchekhov pour la compagnie portugaise Comédias do Minho; en 2013 2Dans pour la King Size Cie, créé au Tanzmatten à Sélestat.
Depuis 2011 elle entreprend des recherches sur l’utilisation théâtrale des objets et suit plusieurs stages à l’Institut international de la marionnette de Charleville-Mézières avec Jaime Lorca, Rod Burnett, Alain Lecucq et Narguess Majd ainsi qu’à l’Espace Catastrophe de Bruxelles avec Francy Bégasse et Stéphane Georisau. Plus récemment, Raquel à suivi la formation professionnelle de l’acteur marionnettiste au Théâtre Aux Mains Nues.

Avec Pensée Visible elle met en scène Palomar en 2016 et travaille actuellement sur la mise en scène de PIGS et des Trois pas.

En Septembre 2020 elle met en scène Le rossignol et l'empereur d'après le récit de Christian Andersen, une projet de Yeung Faï, produit par le Manège Maubeuge - Scène Nationale.

Alessandra Solimene

Née en Italie, Alessandra est diplômée d’une maîtrise en scénographie de l’Accademia di Belle Arti di Roma.

Son intérêt pour le théâtre nait à partir de la scénographie pour ensuite se diriger aussi vers d’autres aspects de la création.

Après ses études académiques, elle poursuit sa formation en travaillant comme assistante pour le scénographe Massimo Troncanetti. Grâce à cette collaboration, elle peut faire l’expérience du plateau et se confronter avec des grandes maisons de production, ainsi que des festivals internationaux, tels que : La Comédie Française, Festival d’Avignon, La Monnaie/DeMunt, Teatro dell’Opera di Roma, Teatro Massimo di Palermo, Teatro San Carlo di Napoli, RomaEuropa Festival et d’autres encore.

Elle explore également les possibilités de la scénographie virtuelle et du mapping vidéo, et, en collaboration avec les vidéo-artistes Igor Renzetti et Lorenzo Bruno, elle travaille à la création des vidéos pour des nombreuses pièces de théâtre et opéras mises en scène par Giorgio Barberio Corsetti.

En tant que scénographe, Alessandra travaille à présent avec plusieurs metteurs en scène, pour des créations qui vont du théâtre à l’audiovisuel, se tournant parfois vers l’installation multimédia ou vers la conception d’intérieur.

Grâce à sa rencontre avec Raquel Silva, Alessandra se rapproche aussi de l’univers de la marionnette : elle collabore à la création du spectacle de théâtre de papier Palomar, pour lequel elle réalise les dessins et décors, ainsi qu’à la nouvelle création PIGS.

Daniela Cattivelli

Compositrice de musique électroacoustique et artiste sonore, la recherche de Daniela Cattivelli se focalise sur la relation entre la musique et les nouvelles technologies, ainsi qu’entre la musique et les autres disciplines artistiques (arts visuels, cinéma, théâtre et danse).

Depuis plusieurs années son parcours artistique est donc orienté vers des pratiques artistiques interdisciplinaires, en réalisant des projets en solo ou en collaboration avec d’autres artistes.

Daniela a composé la musique pour diverses pièces de théâtre et de danse contemporaine, elle a collaboré avec des artistes parmi les plus représentatifs de la recherche tels que le chorégraphe american William Forsythe, le metteur en scène italien Giorgio Barberio Corsetti, le chorégraphe Michele Di Stefano (compagnie MK), et les compagnies Le Supplici - Fabrizio Favale, Kinkaleri, Teatro Valdoca, Yoko Higashino-Baby-Q et encore d’autres.

En tant que musicienne électronique elle a collaboré et joué sous la direction de musiciens célèbres dans le panorama international de la musique expérimentale: Fred Frith, Barry Guy, Zeena Parkins, Charles Hayward, Butch Morris, Jon Rose, John Oswald, etc.Depuis plusieurs années elle joint son activité artistique à l’enseignement.

Elle est à présent professeur de sound design au Conservatoire des Beaux Arts de Bologna. Depuis 2012 elle collabore avec Tempo Reale, le centre de recherche, production et enseignement musical qui explore la relation entre musique et nouvelles technologies, fondé à Florence en 1987 par le compositeur Luciano Berio.

Elisabetta Scarin

Née en Italie, Elisabetta étudie à l’Université de Milan où elle termine un master 2 en Arts du Spectacle en 2010. Déjà pendent la dernière période universitaire, Elisabetta commence à travailler en tant qu’assistante à la mise en scène, curieuse d’explorer différents genres théâtraux.

Pendant son parcours professionnel elle collabore avec différents artistes: Giorgio Barberio Corsetti et Raquel Silva, qu’elle assiste sur le spectacle La ronde du carré au Théâtre National de l’Odéon (2010); Philippe Lanton sur la création Le professionnel (première en 2010 et reprises en 2011-2012); Antonio Calone, metteur en scène et auteur napolitain, sur le spectacle Famedaria (Naples, 2012); Zaches Teatro, compagnie florentine de théâtre-danse qui travaille avec masques et marionnettes et avec laquelle Elisabetta part en Russie pour la création du spectacle jeune public Pinocchio/ПИНОККИО (première à Ekaterinburg 2013); ou encore Fiora Blasi actrice-autrice romaine sur le spectacle Qualsiasi cosa mai, librement inspiré de L’éléphant s’évapore de H. Murakami (Rome, 2014).

Installée en France en 2014, Elisabetta retrouve l’acteur et metteur en scène Christophe Maltot qu’elle assiste sur l’adaptation et mise en scène de La Promenade de R. Walser; elle poursuit également des projets franco-italiens tels que Never Mind the Words (7 épisodes sur Charlie Chaplin et Buster Keaton) de et avec Fiora Blasi et Marie Duprat (2016-2018).

Grâce à Raquel Silva et à la création de Pensée Visible, Elisabetta continue l’exploration des différents langages de la scène, comme le théâtre de papier ou le théâtre d’objet. Elle participe à la création de Palomar (2016), premier spectacle de la compagnie, et elle est assistante à la mise en scène et dramaturgie de la nouvelle création PIGS.